Des machines et des animaux

avatar-gab-small Par BazinGab

b36568fd010ecfb036415cca1116b6d6L’animal-machine. Dans cette conception née de Descartes, l’animal était envisagé comme un assemblage de fonctions – mécaniques, organiques, chimiques – semblables à des rouages ou des composantes au sein d’un organisme dénué de pensée et d’âme.
Historiquement controversée (dans nos temps « modernes », de Schopenhauer à Peter Singer) et support à des dérives au regard de nos relations avec le monde animal, cette notion métaphysique se heurte aujourd’hui de plein fouet à ce que nous apprennent nos explorations de la physiologie et de la cognition animales, celles qui nous poussent à reconsidérer également notre vision de ce qu’est « le propre de l’Homme« . Le 28 janvier 2015, en France, a été voté l’amendement reconnaissant aux animaux le statut d’êtres vivants dotés de sensibilité, et non plus de biens meubles, comme ils l’étaient autrefois.
elephantPourtant, l’histoire des animaux et des machines n’est pas terminée, et – aujourd’hui – ces dernières pourraient bien être celles qui cherchent à s’inspirer du monde vivant : dans toute sa richesse, sa diversité… et ses incroyables « innovations » évolutives. C’est là le champ du biomimétisme, sur lequel nous jetterons un regard, notamment par la fenêtre de la robotique.
L’art et l’imaginaire ne sont pas en reste (comme l’insuffle cet escargot-locomotive, issu de l’imaginaire biomécanique incroyable de l’artiste Vladimir Gvozdev) : les machines inspirées des animaux nous fascinent, et sont une occasion de s’interroger sur la façon dont fonctionne le vivant. En prenant de la hauteur (au sens figuré et au sens propre : jusqu’à 12 mètres de haut pour l’incroyable éléphant des Machines de l’Ile, à Nantes), du recul, et en s’y appuyant éventuellement pour asseoir une posture critique et éthique vis à vis de la conception de l’animal-machine. C’est le choix qu’ont fait certaines classes, au collège et au lycée, dont nous découvrirons les projets.

Lire la suite

Prise de décision : l’irrationalité à tous les étages

tasses_coloreesVous vous croyez plutôt rationnel(le) ? Capable d’effectuer des choix de raison après avoir analysé en toute logique les tenants et les aboutissants ? Moi aussi — bienvenue au club — , jusqu’à la lecture troublante du bestseller international du prix Nobel d’Economie Daniel Kahneman : Thinking, Fast and Slow (2011).

Plongée dans les résultats de la recherche sur la prise de décision … qui ne constituent qu’une partie de ce livre-mine.

Lire la suite

Apprendre à apprendre. Leçon 4 : comment le cerveau apprend-il ?

 Par ElenaXLII

P1011356.JPGQue signifie le fait d’apprendre, au niveau de notre cerveau ? A quel moment de la vie commence l’apprentissage (le bébé est-il une « page blanche ») ? Quels sont les mécanismes qui façonnent le cerveau au long de notre existence, y compris dans la petite enfance, l’enfance et l’adolescence ? Au delà : peut-on apprendre toute la vie durant ? Au fil de ce billet, nous vous invitons à découvrir ces aspects du fonctionnement de nos cellules grises (et blanches)…

Lire la suite

Le propre de l’Homme

avatar-gab-small Par BazinGab

vinci-homme-vitruve.jpgAu gré des discussions de fin de déjeuner de famille, il est arrivé mainte fois que revienne sur le tapis la remarque mentionnant que « l’Homme (au sens « l’être humain ») n’est pas un animal ».

Au début, je me hérissais aisément, opposant les faits cellulaires et phylogénétiques qui sont à mes yeux sans appel, et puis j’ai compris que – en fin de compte – leur usage du terme « animal » n’était simplement pas le même que le mien : ils finissaient le plus souvent par me dire « oui, ok, biologiquement, l’être humain est un animal, mais il n’est pas comme les autres. Il est à part« .

Mais alors quel serait-il, ce « propre de l’Homme » ? Allons chercher du côté des idées les plus répandues, et voir si le monde du vivant a quelque chose à nous dire au sujet de ce que nous pensons être notre apanage. Peut-être, finalement, que la réponse est sous notre nez et que nous ne le réalisons pas ? Lire la suite