Les filles, les garçons et le cours de sciences…

avatar-fatima-small Par FatiMars

Avertissement : Aujourd’hui c’est la journée des (droits des) femmes. Donc forcément, je me permets ce petit billet militant !

897085-lego-nasa-womenTravailler l’égalité filles/garçons à l’école et au collège, c’est loin d’être évident ! Si on n’a pas envie de se retrouver direct en mode moral et qu’on ne souhaite pas faire vivre aux enfants de véritables conflits de loyauté avec les valeurs familiales, on se retrouve vite seul, face à soi-même… Alors, comment faire pour travailler cette question importante mais délicate en classe ? Bon pour commencer vous pouvez commander au Père Noël en décembre prochain, vos figurines Lego des grandes figures féminines de la Nasa ! Dans ce billet, vous ne trouverez pas de solution miracle mais plutôt plusieurs petites actions concrètes. La première est sans doute la plus difficile à démarrer. Elle consiste à essayer de se débarrasser de son propre sexisme ou au moins d’en prendre conscience. Et oui, que ce soit dans un sens ou dans l’autre, nous le sommes quasiment tous…

We_Can_Do_It.jpgParce que moi, c’est clair, je le suis ! Des fois, je me dis qu’une femme ce n’est pas suffisant pour certaines tâches. Et je suis obligée de me résoudre à l’évidence qu’il peut être nécessaire de demander de l’aide à… une autre femme pour s’en sortir ! Un jour, dans ma salle de classe, en pleine présentation du devoir maison du moment à une classe de 5eme, ça m’a frappé. Dans ce DM, en plus de l’analyse scientifique d’un aspect d’une œuvre de science-fiction (oh, ça va, je sais, je suis extrêmement prévisible, ne commencez pas !), nous avions glissé avec ma collègue doc, une petite analyse de la place des femmes dans le film. Pendant 2 ans, cette consigne n’a éveillé aucune levée de bouclier. J’avais juste le droit à des « mais la SF c’est pour les garçons, madame » et vous imaginez le self-control qu’il m’a fallu pour ne pas répondre basiquement à ce genre de tirades. Mais là, un élève lève la main et demande avec un air très détaché : « je ne comprends pas la consigne madame, pourquoi la place des femmes et pas celles des hommes ? » Et là, nous nous sommes rendues compte que notre si belle consigne était juste terriblement sexiste ! Depuis, nous l’avons rectifiée.

Bon, je savais déjà qu’inconsciemment, sans volonté aucune de ma part, je traitais différemment les filles et les garçons dans ma salle de classe. Mais là, quand même, me rendre compte que je suis sexiste ! Bon, j’ai accepté ceci, y travaille, et j’essaie depuis de respecter le sexisme des autres tout en apportant une petite brique pour faire bouger les choses. Mon objectif – maintenant – est de permettre à mes élèves de se rendre compte qu’un autre point de vue que le leur existe sur cette question, car c’est là le premier pas.

Après avoir fait ce dit premier pas sur le chemin de l’égalité, il est possible de faire des petites activités en classe pour aller un peu plus loin :

  • Comme vous êtes fan de SF, vous pouvez leur proposer de travailler sur l’analyse d’une œuvre en DM ou en classe. Pour cela, c’est ici que cela se passe !
  • Vous êtes fan de la conquête spatiale ? Tant mieux, vous pouvez même tenter de travailler sur des articles de presse et des vidéos du site Jalons de l’INA. Pour cela, c’est ici que vous devez vous rendre ! Il est également possible de décliner ce travail sur d’autres thèmes scientifiques et technologiques allant de la physique des particules au réchauffement climatique en passant par le virus du SIDA, en abusant des joyaux télévisuels à découvrir ici. Dans quelques unes de ces belles pièces, vous retrouverez même des femmes en train de travailler dans leur labo ! indexParce qu’il n’y a pas que Marie Curie dans la vie (même si on l’adore, (re)lisez le billet sur ses leçons de chimie pour vous en convaincre), je me permets un petit clin d’œil à la grande Sophie E. qui m’a donné l’idée de faire ce billet (et pas mal des sites qui y sont référencés) et qui ne jure que par notre chère Françoise Balibar (qui compare Einstein à une robe de haute couture tout de même). Ça, ça se savoure ici
  • Après votre période histoire-des-sciences-vue-par-les-femmes, vous pourrez aussi vous lancer dans quelques ateliers philos sur des thèmes comme « être une fille », « être un garçon »…
  • grumpy-old-ladySi vous aimez utiliser une médiation pour traiter certains sujets, vous pourrez vous demander laquelle utiliser sur ce sujet. L’art fonctionne extrêmement bien, forcément !
  • Enfin, vous pourrez aller fouiller dans la biodiversité de la reproduction (sexuée et asexuée), et vous rendre compte que le modèle que vieille tante croit être « la nature » est très, mais alors très loin d’être le seul dans le vivant (redécouvrez donc le billet de BazinGab).
    Et les parades amoureuses extravagantes des animaux, c’est toujours aussi croustillant.Bêtes-de-sexe2

Tout cela ne sera pas forcément assez pour modifier en profondeur certains comportements. Dans le quartier dans lequel j’exerce, si le professeur n’agit pas sur la répartition dans la salle de classe, un clivage saute aux yeux : deux groupes émergent se faisant face ou s’ignorant complètement (suivant les groupes classe). Mais au moins, après ces petits temps d’analyses et de réflexions, on peut espérer qu’on n’est plus tout à fait le même. indexUn indice que les lignes ont bougé, c’est quand les élèves ne disent plus ce qu’ils imaginent que vous voulez  entendre mais parlent vrai et assument ce qu’ils pensent même si c’est sexiste. « Sans cette montée à la surface des taupes, impossible de les apprivoiser » (note de BazinGab). A la fin de toutes ces petites actions concrètes, faites le test du « dessine-moi une personne qui fait des sciences ». 573198.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxxSi vous n’avez pas que des vieux-barbus-en-mode-savant-fou (qu’on adooore, il faut le reconnaitre), vous avez gagné !

Alors vous savez ce qu’il vous reste à faire ? Non ? Je ne sais pas pour vous mais moi, je vais de ce pas aller voir Les figures de l’ombre parce que ce film semble être une belle synthèse de nombre de mes préoccupations.

Bon, vous n’êtes toujours pas convaincu, surtout restez curieux en vous inscrivant à la formation Mâle, femelle, qu’en dit la science de lamap, qui s’inscrit dans le programme Amgen Teach ! (Ok vous pouvez vous inscrire aussi si vous êtes déjà convaincu…)

A bientôt sur le [Lab]map.

Image1


D’autres sites intéressants à consulter :

Le site DiscovHer

Le site Histoire par les femmes

Le site Interfaces

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s