Philosopher en classe

 Par ElenaXLII

Au mois de novembre l’équipe lamap a accueilli Sylvie Bacalu, enseignante à l’Ecole Edmond Blanguernon d’Antony, pour parler de sa pratique d’ateliers philosophie à l’école primaire, et plus en général de l’intérêt de la philosophie à l’école – au sein et en dehors de l’enseignement des sciences.

Sylvie, qui a soutenu deux mémoires de master autour de la pratique de la philo à l’école, met en place dans ses classes des ateliers de discussion à visée philosophique (attention: il ne s’agit pas de débats ou de controverses, ni de jeux de rôle ) et accompagne les enseignants désireux de se former à cette pratique.

Qu’est-ce que donc une discussion à visée philosophique ? Quel est son but ? Et comment réagissent les élèves ?

Tout commence par une lecture et un dilemme: c’est l’histoire de l’anneau de Gigès, une fable que Platon raconte dans sa République…

1122865-gfGigès découvre après un orage un anneau. Il s’aperçoit qu’en tournant l’anneau il peut devenir invisible. Il utilise alors de ce pouvoir pour se rendre au palais, séduire la reine, tuer son mari et devenir roi. 

Et nous, si on possédait un anneau comme celui de Gigès, que ferait-on? 

En 10 minutes l’équipe lamap s’est chauffée autour du dilemme : tout à tour, selon des règles précises de prise de parole, nous avons donné notre opinion. Sylvie a repris nos idées, nous a aidé à les formuler plus clairement, a opéré une synthèse conclusive. Elle nous a ainsi fait faire l’expérience (en format réduit) d’un atelier philo : lecture d’une histoire, puis discussion où tous ceux qui se sentent de le faire présentent leurs opinions argumentées, dans le respect des idées des autres et dans l’écoute. Écouter n’est pas une simple question de respect d’ailleurs, dans le cadre de ce genre d’atelier, où il s’agit d’évoluer dans ses positions et d’être capables de prendre en compte celles des autres, mais aussi d’atteindre, à la fin de la discussion, une « vision de groupe » si non un consensus.

IMG_5045La discussion à visée philosophique (telle que nous l’avons pratiquée avec Sylvie) ne se veut ni débat médiatique, visant à défendre une position contre un opposant, voire à convaincre ; ni simple espace de prise de parole, de « libération de la parole ». Elle n’a rien, d’ailleurs, d’une « séance de psy ». Au contraire, elle vise à permettre aux élèves de construire leurs arguments, grâce à la création d’un espace pour penser mais aussi grâce à l’échange et à la confrontation avec les autres. Il s’agit donc d’un outil pédagogique qui permet d’exercer (peut-être de développer) l’esprit critique (l’analyse des positions d’autrui et des siennes à la lumière de bons arguments) et l’expression, l’écoute.

Sylvie nous a aussi illustré différences et similitudes entre approches ou dispositifs pour l’enseignement de la philo à  l’école :

protocoles– la méthode Lipman (Matthew Lipman étant considéré comme le père de l’enseignement de la philosophie pour les enfants, dans les années 1970, aux USA),
– celle de J. Lévine,
– celle de M. Tozzi (qui a introduit le terme « discussion à visée philosophique ») et de S. Connac,
– celle de O. Brénifier.

Pourquoi s’est-on intéressés au travail de Sylvie ?

IMG_5052 Parmi les raisons qui nous on amenés à nous intéresser à la discussion philosophique à l’école se trouvent

  1. le développement du raisonnement des élèves, de l’argumentation, de l’analyse critique des idées (les propres, celles des autres) et donc de l’esprit réflexif ou critique;
  2. la possible utilisation des protocoles de la discussion philosophique dans le cadre d’activités de science à l’école, notamment dans le cas d’activités relatives à l’éducation au développement durable (EDD) et d’autres contenus scientifiques ayant des retombés sociales, comportant des choix éthiques et citoyens;
  3. l’utilisation de la discussion, de l’argumentation en préparation d’activités de sciences en classe. La philosophie n’est pas une science, mais elle vise à produire des connaissances – l’activité philosophique ne consiste point à brasser des opinions. Pour cela, les philosophes utilisent des outils d’analyse conceptuelle et font recours à des données empiriques qui permettent d’avancer dans la connaissance. Leurs outils d’analyse des concepts IMG_5054permettent aussi aux scientifiques d’avancer plus rapidement et efficacement dans leurs recherches empiriques, car le champ théorique s’en trouve clarifié.  Dans l’expérience de pensée que nous avons mené avec Sylvie, celle de l’anneau de Gigès,  les outils de la philosophie permettent à la fois d’analyser et donc de clarifier le concept de morale, en identifiant différentes composantes, par exemple. Dans cela, la philosophie est l’alliée « théorique »  des nombreuses recherches empiriques qui étudient  l’existence d’un « sentiment moral » naturel et inné, la nature de l’empathie et de la compassion, de la coopération, de l’altruisme, ainsi que de différentes formes de violence ou de résolution de conflit qui existent en nature.

Philosophie et science sont faites pour marcher la main dans la main!


Pour en savoir plus sur les différents dispositifs permettant de mettre en place des ateliers philo en classe, on pourra consulter les ressources suivantes

41GR710Qp4L._SX333_BO1,204,203,200_

9782738125736contentBonobo and the Atheist MECH.indd

  • Alison Gopnik: Le bébé philosophe. Editions Le Pommier: 2010.
  • Nicolas Baumard: Comment nous sommes devenus moraux. Editions Odile Jacob: 2010.
  • Paul Bloom: Just babies. The origins of good and evil. Crown/Archetype: 2013.
  • Frans de Waal: The bonobo and the atheist. In search of humanism among the primates. Northon & Company: 2014.
  • Michael Tomasello: Why we cooperate. MIT: 2009.
  • Michael Tomasello: A natural history of human morality. Harvard University Press: 2016

La présentation de Sylvie Bacalu en PDF: PHILO pr la MAP 2015


A bientôt sur [Lab]map.
Restez Curieux.

Advertisements

Une réflexion sur “Philosopher en classe

  1. Pingback: La classe. Épisode II : L’art de la rencontre… | [Lab]map

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s